Prendre soin d’elles

Act Up-Paris, le Planning familial et Sida info service montent à nouveau le colloque organisé en 1997 sur le thème « Femmes et VIH » pour tirer un bilan avec les premières concernées et rappeler leur spécificité face à la maladie.

En 1997, les trithérapies débutaient à peine. Le sida était encore majoritairement « la maladie des homosexuels ». Des femmes, il n'était question qu'à propos des risques de transmission du virus de la mère à l'enfant. Dix ans plus tard, la situation a changé : les femmes représentent plus de 50 % des nouvelles contaminations. En parallèle, les trithérapies ont permis à une bonne partie des femmes séropositives d'envisager un avenir. Dès lors, la question n'était plus « Comment survivre au sida ? », mais «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.