« Les Européens doivent revendiquer un rôle politique »

Analysant le contexte de la réunion d’Annapolis, Leila Shahid souhaite que les Européens ne restent pas à l’écart d’un nouveau processus qui n’est pas sans risques pour les Palestiniens.

Comment expliquer cet intérêt soudain de George Bush pour le conflit israélo-palestinien ? Leila Shahid : Le président Bush veut laisser autre chose en héritage que la débâcle de la politique américaine en Irak et en Afghanistan. Les Palestiniens sont totalement lucides sur ses motivations. Mahmoud Abbas n'est pas dupe. Il sait qu'il s'agit davantage de sauver l'image de la diplomatie américaine, de mobiliser les alliés des États-Unis, et de « vendre » la menace iranienne, que du souci sincère de trouver…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.