L’heure de la reconnaissance

Henry Brusq* lutte contre
la précarité des saisonniers dans le tourisme social.

La Caisse centrale d'activités sociales du personnel des industries électriques et gazières (CCAS) emploie de nombreux saisonniers dans le tourisme social (3 500 équivalents temps plein). Comment lutter contre cette précarité ? Henry Brusq : Prenons le cas d'un ouvrier d'entretien, différent d'un animateur. Il est issu du bassin d'emploi et, pour lui, c'est la question de l'avenir qui prime. Tous les ans, il doit postuler et signer un nouveau contrat. L'objectif est de faire entrer ceux qui sont salariés…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.