Clochard céleste

Dans « Garage », Lenny Abrahamson dresse le portait
d’un exclu farce et triste dans une campagne irlandaise
décadente et délabrée.

Josie fait un peu penser au Lennie de Des souris et des hommes . Une forte présence physique. Quelque chose de tendre. Et comme un léger retard. Suffisamment «~normal~» pour qu'il y ait méprise. Suffisamment décalé pour qu'il n'y ait plus de doute. L'idiot du village en somme. Confident ou souffre-douleur. Compagnon ou bouc émissaire. La figure même de l'innocent. Ou de l'innocence coupable... En campant ce personnage dans un bled déserté du fin fond de l'Irlande, aux commandes d'une station-service qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.