Le nouvel opium

Dans ses deux derniers ouvrages, Daniel Bensaïd analyse respectivement la crise de la modernité et la profession de foi libérale de Bernard-Henri Lévy.

Mécréant : « qui ne professe pas la foi considérée comme vraie » . Profane : « qui est étranger à la religion ; qui n'est pas initié à la religion » (dictionnaire Le Robert ). Ces définitions des adjectifs figurant dans le titre des deux ouvrages de Daniel Bensaïd­Éloge de la politique profane et Un nouveau théologien Bernard-Henri Lévy (Fragments mécréants, II)­ éclairent bien le positionnement identique que celui-ci a choisi vis-à-vis de deux objets a priori assez éloignés. Celui d'un observateur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents