Ondes écologiques

Denis Cheissoux anime à Bordeaux un débat
à l’occasion du « Grand Atelier éco-citoyen ».

On connaît l'émission, «~CO2 mon amour~», qui a l'habitude d'accompagner, de rencontrer, d'interroger, de réagir, d'agacer, de déranger, de mettre en avant les initiatives. En somme, de parler d'avenir (voir le dossier médias dans le n° 983 de Politis ), avec des scientifiques, des philosophes, des chercheurs, des professeurs, des médecins et des associatifs qui tentent d'apporter leur contribution aux débats écologiques. Une musique engagée et orchestrée par Denis Cheissoux. À l'occasion du « Grand…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents