Une garantie discutable

FLO-Cert, filiale de l’ONG FLO International, a été reconnue organisme certificateur indépendant. Une accréditation qu’elle attendait depuis cinq ans, mais qui en inquiète certains : est-elle suffisamment indépendante ?

Voilà cinq ans que Max Havelaar l'annonçait comme imminente. Critiquée pour le manque d'indépendance de son système de contrôle et de certification, FLO International (ONG regroupant les dix-neuf initiatives nationales de promotion de Max Havelaar) devait montrer patte blanche pour obtenir l'accréditation d'organisme de certification (OC) indépendant, dans le respect de la norme ISO 65 (ou EN 45011 en Europe). L'accréditation était prévue début décembre (voir Politis n° 979). Finalement, FLO-Cert et Max…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.