Commission e-educ : un aréopage très libéral

Fin janvier, Xavier Darcos, ministre de l'Éducation nationale, confiait à Jean Mounet, président de Syntec informatique, une mission sur « les leviers de développement des technologies de l'information et de la communication à l'école ». Cette mission baptisée « e-educ » a pour but de favoriser l'utilisation et développer l'enseignement des nouvelles technologies auprès des enfants de France et de Navarre. Seulement voilà, à y regarder de plus près, la composition de cette étrange commission détonne. Luc…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents