Historique et horrifique

Une forte vision de « Massacre
à Paris », de Christopher Marlowe,
par Guillaume Delaveau.

Bien des spectacles ont la vie trop courte, bien que l'éphémère soit par nature le destin du théâtre. Massacre à Paris , de Christopher Marlowe, créé au théâtre national de Toulouse et à celui de Strasbourg, vient de terminer à Tarbes ses représentations. Dans l'attente d'une éventuelle reprise, c'est un spectacle qui mérite d'être salué pour la qualité de l'équipe qui s'y exprime et la force de sa mise en scène, due à Guillaume Delaveau. On revient d'ailleurs beaucoup à Marlowe, ce contemporain de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents