Les multiples déplacements de Stuart Hall

Intellectuel britannique en vue dès les années 1960, Stuart Hall a participé à l’essor des cultural studies, avant d’élargir ses recherches aux médias et à la question des représentations et des identités.

Olivier Doubre  • 7 février 2008 abonné·es

Dans un article pour la London Review of Books , Terry Eagleton, professeur de littérature, écrivait en 1996 : « Quelqu'un qui écrirait un roman sur la gauche intellectuelle britannique et commencerait par chercher à créer une figure exemplaire censée relier ses multiples phases et tendances, la trouverait exactement en réinventant Stuart Hall. » Si cette phrase laisse deviner l'importance et la place de ce dernier parmi les intellectuels progressistes outre-Manche, elle restera cependant obscure pour la plupart des lecteurs français du fait de leur ignorance du nom même de Stuart Hall. À nouveau, il nous faut donc saluer le travail des éditions Amsterdam, qui, comme quelques autres petits éditeurs, rendent accessibles nombre d'auteurs de renommée internationale largement méconnus en France.

Né 1932 en Jamaïque, issu de la petite bourgeoisie noire, Stuart Hall arrive en Grande-Bretagne en 1952, « en métropole

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 5 minutes

Pour aller plus loin…