L’union fait leur force

Les Verts devraient profiter des intentions de vote favorables à la gauche, mais ils ont moins de listes autonomes qu’en 2001.

«Nous aurons certainement beaucoup plus d'élus qu'en 2001» , assure Michel Bock. Le délégué national aux élections ne prend guère de risques: les Verts devraient être mécaniquement aspirés par le succès que les sondages promettent à la gauche, après son recul des municipales de2001. Ses victoires de prestige dans les grandes villes (dont Paris et Lyon) avaient cependant profité aux Verts, meilleurs en zones urbaines, et qui réussissent généralement bien lors des municipales. Ils avaient déjà nettement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.