Crimes et déni

Le dernier ouvrage de l’historien israélien
Ilan Pappé constitue, selon Nadine Picaudou*, une contribution majeure à la compréhension du nettoyage ethnique de 1948 en Palestine.

Le nettoyage ethnique de la Palestine est le troisième livre traduit en français de l'historien israélien Ilan Pappé, et sa publication constitue un événement historiographique majeur à la veille du soixantième anniversaire de la naissance de l'État hébreu. Voix singulière au sein des « nouveaux historiens » israéliens qui s'attachent, depuis les années 1980, à revisiter et à déconstruire le récit national, Ilan Pappé fait ici retour sur 1948 en proposant de substituer au paradigme de la guerre celui du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents