Estrosi enflamme la Kanaky

La tension est de nouveau montée en Kanaky ces derniers mois, en lien avec une mobilisation syndicale autour d'un conflit portant sur le licenciement d'un délégué syndical d'une filiale de Veolia et, surtout, avec la visite du très sarkozyste Christian Estrosi, ministre des DOM-TOM qui semble vouloir renouer avec des méthodes chères à l'un de ses prédécesseurs, Bernard Pons. Arrivé à Nouméa en octobre dernier, le ministre n'avait pas supporté, lors d'une réception, le bruit occasionné à proximité par une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents