Kosovo (suite)

Après avoir encouragé la proclamation unilatérale d'indépendance du Kosovo, la communauté internationale est confrontée à ses conséquences les plus prévisibles: la révolte des Serbes devenus minoritaires dans ce qui était leur pays. Lundi, des violences ont éclaté dans la partie serbe de la ville de Mitrovica. Soixante-trois policiers de l'ONU ont été blessés, dont vingt soldats français de la force de l'Otan, la Kfor. Ce sont d'ailleurs ces policiers qui ont mis le feu aux poudres en tentant de reprendre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents