La droite sourde

Michel Soudais  • 16 mars 2008
Partager :

Les urnes ont parlé et tout indique que la gauche fait basculer de nombreuses villes et départements. D’ores et déjà il est acquis que Périgueux, Caen, Reims, Saint-Etienne, Amiens, Blois, Metz, Quimper, Colombes, comme les quatre plus grosses villes de l’île de la Réunion ont été perdues par la droite. A contrario, seule Agen passe de gauche à droite. Déjà deux départements, la Somme et les Deux-Sèvres, passent à gauche. Selon une estimation nationale de CSA, la gauche obtient 49,5% et la droite 47,5%.

Quelle conclusion en tire le gouvernement? «Il faut poursuivre les réformes plus vite, plus loin, plus fort» , annonce Brice Hortefeux qui n’a pas eu le courage de se présenter. «Il n’y a pas de vote sanction» , assure Rachida Dati pour qui, comme le lui a dit Laurent Fabius, il n’y aura sûrement de vote sanction que lorsque la gauche emportera Neuilly au premier tour. Cette droite sourde va conduire le pays à des protestations violentes si elle s’entête.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don