« Un journal et un club »

Dernier né de la presse en ligne, MediaPart a ouvert
le dernier jour des municipales. Entretien avec l’un de ses fondateurs, Edwy Plenel, qui fait le pari du payant.

Vous créez aujourd'hui MediaPart sur la toile. Pourquoi un journal en ligne maintenant ? Edwy Plenel : Pour deux raisons. L'une répond à une urgence démocratique, l'autre veut relever le défi d'une révolution technologique industrielle. Pour l'urgence démocratique, tout le monde voit la situation dramatique de la presse quotidienne en France, le poids de l'oligarchie financière, la contrainte qui pèse sur les rédactions. Créer un quotidien sur le Net est une façon de répondre à ce défi démocratique, au…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Comment l’État a flingué l’usine qui fabriquait ses masques

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents