La Chine, du côté obscur

L’effet de loupe sur la répression contre les Tibétains ferait presque oublier le sort
des autres minorités, tout aussi durement réprimées, et l’absence de droits sociaux,
les exécutions capitales, les entraves à la liberté d’expression…

La crise tibétaine: des chars, des moines, des martyrs et un black-out imposé par les autorités chinoises. Un cocktail dynamite à faire descendre la France dans la rue. « Mais, au fond, que savez-vous sur notre pays, notre culture politique ? » , s'interroge Bai Shilin, étudiante pékinoise. « Il vous suffit de voir des images de militaires chinois pour aller manifester dans les rues de Paris en portant des badges Liberté ! Je trouve ça ridicule. » Et de stigmatiser sans réserve les milliers de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.