La faim du monde

La grande majorité des populations n'est pas consciente de la gravité des enjeux alimentaires et du risque de pénurie sans précédent qui se prépare. Le sentiment collectif est que les pays prospères sont du bon côté de la barrière et donc assurés de ne jamais manquer de rien, les pénuries et famines affectant seulement les pays « tiers ». Le phénomène de raréfaction des denrées évolue d'une façon insidieuse, sans lisibilité pour le citoyen. Les biens communs indispensables à la survie sont chaque jour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.