« Le partage de la morale est de plus en plus intolérable »

Fondateur de Médecins sans frontières, essayiste, Rony Brauman* nous invite ici à réfléchir sur les risques d’instrumentalisation des droits de l’homme.

Que vous inspirent les manifestations des jours derniers au moment du passage de la flamme olympique ? Rony Brauman : Une certaine perplexité et une certaine exaspération devant tant d'incohérence à propos des droits de l'homme. Le boycott qui avait été qualifié de honteux et de stérile lorsqu'il s'agissait de la présence d'Israël au Salon du livre, alors qu'Israël venait de tuer cent vingt Palestiniens à Gaza, ce même boycott apparaît comme un acte d'humanité et de solidarité quand c'est la Chine qui tue…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents