Maoïsme à l'UMP

Mise en cause par les députés UMP et désavouée par le Premier ministre, à l'occasion de la discussion du texte sur les OGM, la secrétaire d'État à l'Écologie avait confié au Monde (10avril) en avoir «marre d'être confrontée à une armée de lâches» . Avec une franchise rare, Nathalie Kosciusko-Morizet avait dénoncé l'absentéisme en séance des parlementaires UMP et de son ministre de tutelle, en évoquant «un concours de lâcheté et d'inélégance entre Jean-François Copé [...] et Jean-Louis Borloo» . Mal lui en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.