Mémoire sanglante

Vingt ans après le massacre d’Ouvéa, Mehdi Lallaoui a recueilli les voix des survivants.

Jean-Claude Renard  • 30 avril 2008 abonné·es

VOILÀ QUI SENT LA CARTE POSTALE. Plage de sable fin, mer azur, cabanon en toit de chaume. Des chemises colorées qui sèchent au soleil, des travaux d’artisanat qui fleurent bon le pittoresque. À l’intérieur de ce décor en gueule d’anges, Ouvéa, aux confins du Pacifique, petite île de Nouvelle-Calédonie, s’est fait le théâtre de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 3 minutes