Un faucheur à la rue

Les parlementaires sont loin d'en avoir fini avec le projet de loi sur la culture des OGM. Les députés d'opposition, soutenus par une fraction de la majorité UMP, sont en effet parvenus à corriger largement le texte adopté par le Sénat avant les municipales. Le vote final ne devrait pas avoir lieu avant mai en seconde lecture. La gauche, sans succès, a tenté d'obtenir l'amnistie pour les «faucheurs volontaires», alors que le texte prévoit des peines durcies pour ceux que le député UMP Christian Jacob…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.