Ailleurs !

Die Linke, vent en poupe « Le vent de l’histoire souffle dans nos voiles ! » , a commenté Oskar Lafontaine, lors du premier congrès de Die Linke, dimanche à Cottbus. Né en juin 2007 de la fusion des néocommunistes de l’Est (PDS) et du petit mouvement Wasg (Alternative électorale Travail et Justice Sociale), le parti de la gauche radicale antilibérale compte désormais 73 000 adhérents. Les sondages lui accordent 14 % en prévision des législatives de 2009. Il est d’ores et déjà en nombre d’élus la troisième…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.