Chiffon rouge

En réponse aux mobilisations et à la grève des enseignants qui se profile le 15 mai, Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, n’a rien trouvé de mieux que de relancer le service minimum d’accueil (SMA). Mis en place en janvier sans concertation, le SMA n’avait pas rencontré un franc succès. Le système consiste à rémunérer des agents municipaux pour qu’ils gardent les enfants les jours de grève, grâce aux retenues sur salaires des grévistes. Et à une contribution des parents…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.