Une fille sur le pont

Révélation d’une actrice québécoise, Sophie Cadieux,
dans un monologue dramatique.

Généralement tourné vers l’Afrique, le Maghreb et le Moyen-Orient, le Tarmac accueille à présent le Québec. Cette fille-là n’est pas une pièce du Canada francophone puisque l’auteur, Joan MacLeod, écrit en anglais. Mais la traduction en français par Olivier Choinière semble faire passer le texte dans le camp québécois, tant elle prend les couleurs du langage de la «Belle Province» et tant le monde dont il est question est proche du nord du Québec. Il n’y a en scène qu’une jeune fille, sur un pont en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents