Le fichage ADN divise toujours

La polémique sur les tests génétiques pour les candidats à l’émigration ressurgit alors que Brice Hortefeux multiplie les déplacements en Afrique et en Asie.

Ingrid Merckx  et  Maïram Guissé  • 3 juillet 2008 abonné·es

« Tests de la honte », « fichage génétique », « non-sens éthique », « disposition discriminatoire », « précédent redoutable », « conception génétique de la famille »… Le 12 septembre 2007, à la commission des lois de l’Assemblée, l’amendement Mariani prévoyant d’instaurer des tests ADN pour les candidats à l’émigration, en vue de limiter le regroupement familial, déclenche une controverse qui va rebondir

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes