Les habits usés du néolibéralisme

Geneviève Azam  • 3 juillet 2008 abonné·es

On nous avait promis une mondialisation heureuse, l’argument de vente essentiel étant le bien-être du consommateur mondial, épicentre de la théorie économique du bien-être. Il serait obtenu par la baisse des prix et la convergence des revenus entre pays riches et pays pauvres, grâce à la concurrence mondiale dans un marché libéré et globalisé. La hausse des prix des produits de base, avec les tendances

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes