Michael Pollak, sociologue de l’identité plurielle

Un ouvrage collectif revient sur les nombreux travaux du sociologue d’origine autrichienne Michael Pollak – trop peu reconnu en France –, de la sociologie des sciences ou de l'art au sida, ou aux survivants des camps nazis.

Dans un article paru en 1981 dans Actes de la recherche en sciences sociales, consacré à l’écrivain Karl Kraus, Michael Pollak écrivait : « Karl Kraus doit sa réputation de grand intellectuel moins à un message dirigé vers l’extérieur du champ intellectuel et destiné à influencer l’évolution politique et sociale, qu’à l’effet extraordinaire qu’il a eu dans les conflits entre intellectuels. Vivant les contradictions intellectuelles à un point extrêmement aigu, il s’est principalement consacré à la critique…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.