Un bébé à tout prix ?

Un groupe de sénateurs préconise d’autoriser la gestation pour autrui. Faut-il y voir l’ultime remède pour lutter contre l’infertilité ou un pas de plus vers l’instauration d’un droit à l’enfant et la survalorisation de la génétique ?

Le 25 octobre 2007, la cour d’appel de Paris reconnaît « au nom de l’intérêt supérieur des enfants » que Sylvie et Dominique Mennesson sont bien les parents des jumelles qu’ils ont eues grâce à une mère porteuse en Californie. Ce jugement sans précédent (qui fait l’objet d’un pourvoi en Cassation) met fin à neuf ans d’errance administrative au cours desquels le couple a été accusé « d’enlèvement d’enfants » et « d’adoption frauduleuse ». Depuis, il milite pour que la pratique dite des « mères porteuses »…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.