Femmes invisibles

François Chilowicz a suivi le quotidien d’une profession ingrate : femme de ménage.

Jean-Claude Renard  • 2 octobre 2008 abonné·es

Elles briquent, astiquent, dépoussièrent, en cadors du balai, de l’aspirateur et de la brosse, le seau pas loin. Repassent, étendent. Les mains dans le produit à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 2 minutes