Homme nature

Distingué par le prix Nobel, J. M. G. Le Clézio est un voyageur-écrivain à l’œuvre humaniste.

Olivier Doubre  • 16 octobre 2008 abonné·es

En ouverture de son premier livre, l e Procès-verbal , paru en 1963 et couronné du prix Renaudot (ayant raté le Goncourt d’une seule voix), Jean-Marie Gustave Le Clézio avouait, dans une lettre qui accompagna certainement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes