« Nos dirigeants sont riches et corrompus »

Albin Kurti est le responsable du principal parti d’opposition.
Il dénonce l’occupation du Kosovo par des forces étrangères
et l’incurie des gouvernants de son pays.

Albin Kurti a 33 ans. De 1993 à 1997, il a suivi des études de communication et d’informatique dans les centres universitaires clandestins des Albanais du Kosovo. Sa participation à la résistance armée lui a valu la prison en Serbie et une inculpation par la justice de son pays, toujours valable, pour son opposition au pouvoir kosovar. Il a également été condamné à une peine de prison pour « appel à la résistance » et soutient les luttes écologiques. Il nous a reçu au siège de son mouvement, Vetevendosje !…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.