Une OAS israélienne

L’historien Zeev Sternhell, 73 ans, a été légèrement blessé, le 25 septembre, par un engin explosif déposé devant le portail de sa maison, à Jérusalem. Il ne fait guère de doute que l’attentat est l’œuvre d’un groupe israélien d’extrême droite. « Si on laisse faire quand des Palestiniens sont agressés, quand leurs champs sont détruits, quand leurs voitures sont vandalisées par des colons, a commenté Zeev Sternhell, il ne faut pas s’étonner que la violence parvienne jusqu’en Israël. » Cet universitaire…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.