Dieu est argent

L’économie saoudienne vue par ses pèlerinages : un business florissant.

La ville de Lourdes est en France un bel exemple. Bibelots religieux, hôtels et restaurants toujours complets. La deuxième ville de pèlerinage catholique au monde après Rome accueille chaque année six millions de personnes. Côté musulman, le pèlerinage, composé de quatre étapes, dure cinq jours et constitue un élément essentiel de ­l’économie saoudienne. En 2006, il rapportait plus de cinq milliards ­d’euros. Morad Aït-Habbouche et Hervé Corbière ont suivi cet impressionnant phénomène religieux et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.