Le retour du chômage

Liêm Hoang-Ngoc  • 20 novembre 2008 abonné·es

La France et l’Europe sont entrées en récession au deuxième trimestre 2008, bien avant que les effets de la crise des subprimes ne se fassent sentir, en septembre. En France, la croissance en 2008 sera de 0,9 %, alors que l’hypothèse retenue pour construire le budget était de 2,25 %. Pour 2009, le FMI et le gouvernement ont révisé à la baise leurs prévisions (anticipant respectivement - 0,5 et + 0,2 %). Les déficits publics se creuseront donc au-delà des critères autorisés par le pacte de stabilité, car moins de croissance engendre moins de recettes fiscales. Compte tenu du bouclier fiscal, s’il faut augmenter les prélèvements, le remboursement des intérêts de la dette pèsera donc sur les classes moyennes et modestes. Ces dernières sont de surcroît déjà

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, d’autres politiques économiques sont possibles.

Temps de lecture : 4 minutes