Un modèle en crise

La social-démocratie française n’est pas la seule à être exsangue. La référence suédoise est, elle aussi, mise à mal par l’actuel gouvernement.

Anne-Emmanuelle Kervella  • 20 novembre 2008 abonné·es

La Suède est connue pour ses crackers, ses meubles en kit et un modèle social que le monde entier lui envie. Pourtant, ce dernier est bien mis à mal. Aron Etzler, fondateur d’Attac-Suède en 2001, s’indigne des coups de boutoir qu’il subit : « Notre système repose sur des syndicats puissants. Portez atteinte à cette force, et vous démantelez ce fameux modèle social.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 4 minutes