La mémoire du goût

Fabienne Carme puise dans les ouvrages du Moyen Âge pour en relater les mœurs culinaires, et nous propose quelques recettes. Remarquable, tout comme la réédition du livre de Jules Gouffé, publié en 1881.

C’est forcément de saison. Les livres articulés autour de la gastronomie sont légion. Ils sont pourtant rares à satisfaire la mâchoire intellectuelle. Celui de Fabienne Carme, la Cuisine du Moyen Âge , sort du lot. Au XIVe siècle, si le repas s’organise entre potages, rôts et entremets, s’élaborent les premiers livres de cuisine. Jusque-là, la « science de gueule » , selon l’expression de Rabelais, se transmet de ­maître ouvrier à apprenti en une tradition orale. Le changement est d’importance. Parce que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents