La saga du mensonge vert

Comment le gouvernement bafoue allégrement les conclusions du Grenelle de l’environnement, au bénéfice de son plan de « relance ».

« L’horizon de nos sociétés et celui de ­l’écologie sont longs. Or, la crise qui nous dévore risque de nous rendre aveugles si nous ne parvenons pas à sortir des enchaînements à court terme dans lesquels les financiers nous ont égarés. Les urgences ne doivent rien effacer. » Cette belle phrase prononcée le 24 octobre est signée Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État à ­l’Écologie. Elle ne savait pas encore que son président allait rapidement ­montrer qu’il est sourd et aveugle en jetant à bas le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.