Les travailleurs de la montagne en froid avec le patronat

Le mouvement de grève des saisonniers de l’hiver 2007 menace de se reproduire cette année. Une saisonnière, un sociologue et un syndicaliste* en expliquent les raisons.

En arrêtant le travail dans des dizaines de stations l’hiver dernier, les saisonniers ont démontré une capacité de mobilisation avec laquelle il va falloir compter à présent. Souvent, ils ont été surpris eux-mêmes de l’impact qu’ils ont provoqué. Là où il était inconcevable que leurs patrons les écoutent, sur certains sites, ils les ont fait plier. Il faut dire que les vacanciers des stations n’aiment pas monter en haut des pistes en canard ! Ce vaste mouvement a été provoqué par la scandaleuse décision…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.