Les Verts gagnent du temps

Le congrès de Lille a reconduit Cécile Duflot à sa direction. Mais la large majorité obtenue par sa motion de synthèse ne résout pas les divergences concernant la stratégie de redressement du parti écologiste.

L’essentiel est sauf : les Verts sortent de leur congrès, tenu à Lille les 5 et 6 décembre, avec une direction élue par une majorité très confortable. La motion de synthèse, regroupant quatre des six motions présentées lors du premier tour du 16 novembre, a obtenu 71 % des voix. Cécile Duflot, reconduite secrétaire nationale à la tête d’un collège exécutif (CE) élu jusqu’en 2011 1, a voulu lever toute ambiguïté : devenue une « urgence », l’écologie ne sera « jamais un projet de la droite ni du centre ».…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.