« Nous faisons face à des demandes contradictoires »

Selon un syndicaliste policier, l’opinion manifeste des exigences de sécurité mais ne veut pas assumer les conséquences des interventions.

Claude-Marie Vadrot  • 11 décembre 2008 abonné·es

Que pensent les policiers du malaise qui grandit entre les citoyens et eux ? Comme on peut l’imaginer, ils ne sont guère bavards sur le sujet, et lorsqu’ils acceptent de s’exprimer, ils le font sous couvert du syndicat qu’ils représentent. Quant aux

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 3 minutes