Sabotage SNCF : trois remises en liberté

Trois des **prétendus « terroristes d’ultra-gauche »** écroués depuis le 15 novembre dans le cadre de l’enquête sur le sabotage de lignes TGV viennent d’être remis en liberté. En revanche, la chambre de l’instruction a refusé la libération des deux autres personnes encore écrouées, Julien Coupat et sa compagne.

Politis.fr  • 7 décembre 2008 abonné·es

Sur les neuf personnes mises en examen dans l'enquête sur le sabotage de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)