Délicat Seize !

Rude semaine pour Joseph Ratzinger, also known (depuis la fumée blanche du 19 avril 2005) as Benoît Seize, pontife. Samedi 24 janvier, le Vatican publie, nonobstant l’émotion de quelques désuets progressistes, le décret papal qui remet au sein de la grande famiglia catholique romaine quatre évêques ordonnés en 1988 par feu Marcel Lefebvre, démocrate fameux. Un minuscule détail retient l’attention de la bien-pensance droit-de-l’hommiste : l’un des impétrants vient justement de vomir, dans un entretien…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.