Sarkozy et l’identité

Que retenir du discours de Nicolas Sarkozy sur la culture qu’il a prononcé le 13 janvier à Nîmes ? Sur le sujet, l’homme qui un jour a jugé qu’il était inutile de mettre la Princesse de Clèves au programme de concours administratifs n’est pas le plus à l’aise. Et, pourtant, Nicolas Sarkozy, comme son « ami » Villepin, croit que la culture est synonyme de lyrisme. Il n’a pas choisi au hasard la seule citation d’écrivain (Albert Camus) que contient son intervention : « Au cœur de la nuit européenne, la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.