Désinformation à vie ?

Le 15 février, Libération lançait un véritable cri d’alarme à destination de l’Amérique latine (qui s’en moquait) : « Chavez se verrait bien président à vie. » Même son de cloche au Monde , où la détestation du président vénézuélien est une espèce de religion. Dimanche, totalement sourds au déchaînement propagandaire des quotidiens français, 54,6 % des votants ont voté « oui » au référendum qui permet à Hugo Chavez de briguer un nouveau mandat en 2012 – approuvant ce que le Monde appelle sa « possible…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.