La crise prend de l’ampleur

Un président de moins en moins crédible qui décroche dans les sondages, une opposition qui ne parvient pas à se faire entendre… La crise sociale prend une tournure politique.

Le rendez-vous était crucial. Il ne sera certainement pas décisif. Avant la rencontre organisée à l’Élysée, mercredi 18 février, entre les partenaires sociaux et Nicolas Sarkozy, tous les indicateurs politiques s’étaient colorés de rouge. Qu’on le mesure au nombre des mouvements sociaux ou dans les enquêtes d’opinion, le constat est le même : les Français sont de plus en plus mécontents de l’action de l’exécutif. Alors que la crise économique s’aggrave, cette défiance n’épargne aucun des responsables du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.