Dossier : Guadeloupe, Martinique, Réunion : "Nou pa dakò !"

La grande misère du monde paysan

On parlera peu de la pauvreté des travailleurs de la terre pendant le Salon de l’agriculture. Pourtant, des milliers de paysans vivent avec le RMI ou des revenus en dessous du Smic.

Mireille Vallet, paysanne à Lailly-en-Val, à quelques encablures de Beaugency (Loiret), vient de passer trois années au RMI pour tenter de sauver son élevage de vaches laitières : « Moralement, ce genre de situation n’est pas facile à assumer. Mais les exploitations plus importantes que la mienne ne sont pas non plus à l’abri des catastrophes financières. Pas loin de chez moi, un agriculteur de 40 ans qui gérait une grosse structure s’est suicidé. Le système nous maintient tout juste la tête hors de l’eau,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.