L’amour n’est pas toujours dans le pré

La désertification des campagnes et la baisse du niveau de vie des agriculteurs rendent les unions difficiles. Une émission de téléréalité et plusieurs films récents témoignent du phénomène.

«L’amour est dans le pré. » Que cette expression soit le titre d’une émission à succès ne doit rien au hasard. Après « Tournez manège » ou « Les mariés de l’A2 », jeux matrimoniaux périmés, le petit écran organise le bal des célibataires à la sauce paysanne. « Découvrez 11 nouveaux agriculteurs célibataires, avec pour la première fois, cette année, 2 agricultrices ! Issus de toutes les régions de France et de tous les corps de métiers agricoles, ils sont travailleurs, passionnés, proches de la nature… mais…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.