« L’État est en pleine schizophrénie ! »

Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne, prêtre à Soweto dans les années 1980, est très impliqué dans les problèmes sociaux de la Guyane, en particulier l’immigration.

Patrick Piro  • 26 février 2009 abonné·es

Avec les évêques de Guadeloupe, de Martinique et de la Réunion, vous venez de lancer un appel pour « un changement de statut » des DOM et « l’abolition définitive de tout ce qui peut faire croire à un relent de colonialisme ou de néocolonialisme (1) » . Êtes-vous inquiet quant à l’évolution de la situation en Guyane ?

Emmanuel Lafont :

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Dom-Tom : Le temps des colonies
Temps de lecture : 3 minutes