Lutter contre la concentration

Laurent Martin est historien. Il a notamment publié la Presse écrite en France au XXe siècle, LGF, 2005.

Politis / En quoi une meilleure démocratie interne améliorerait-elle le pluralisme de la presse ? Laurent Martin / Aujourd’hui, le pluralisme de la presse est menacé à la fois par la crise de la presse, qui conduit à la diminution du nombre de titres, et par les solutions strictement libérales qui lui sont apportées (le rachat des titres fragiles, la concentration). La constitution de groupes multimédias puissants, en France et à l’étranger, parfois insérés dans des conglomérats industriels, déséquilibre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents